Chaque année, notre première récolte de thé coïncide avec l’épanouissement des jacinthes sauvages qui constellent les sous-bois de réjouissantes touches bleues.

Malgré des conditions climatiques particulières, cette année de déroge pas à cette concordance poétique. Après une première expérimentation de thé blanc à petite échelle (voir nouvelles du 23 Mars), nous avons effectué le 15 Avril après-midi une première “grande” cueillette et avons décidé de la transformer en thé noir, car les théiers actuellement récoltables sont très bien adaptés à ce type de thé.

Nos théiers produisant le meilleur thé vert ont subi deux matinées de gel fin mars et ont été stoppés en pleine pousse, ils ont déjà redémarré et devraient être récoltables dans 2 semaines environ.

Après une cueillette fine (un bourgeon + une feuille), nous avons laissé les feuilles se flétrir, leur faisant perdre leur souplesse, puis les avons torsadées avec notre machine de roulage (voir photo) et avons alors procédé à leur oxydation (“fermentation”) en contrôlant l’humidité et la température (28°C) jusqu’à observer le changement de couleur des feuilles vers un rouge brun caractéristique. Dernières étapes : séchage et emballage.

Voilà, cette première cueillette, produit unique du terroir breton, de surcroît certifiée bio, est maintenant disponible.
Elle sera envoyée en exclusivité aux parrains et marraines qui ont adopté nos parcelles de théiers [comment adopter nos théiers].