Le temps a été inhabituellement doux et pluvieux depuis le début de l’année, avec quelques intermèdes ensoleillés.

Cela a favorisé la croissance de nouvelles pousses sur nos théiers (voir photos), alors qu’ils devraient être encore en période de dormance. S’il n’y a pas de gelée d’ici fin mars, nous pourrions avoir notre première pousse (“first flush”) d’ici 3 semaines, ce qui sera exceptionnel et inédit, presque un mois d’avance par rapport aux années précédentes!

Dans le cas de gelées courant Mars, le gel devrait brûler les jeunes pousses, sans conséquence grave pour la suite ; il se peut même que le gel stimule un redémarrage très vigoureux des plants en dessous des bourgeons brûlés.Dans tous les cas cette première pousse reflètera de façon unique notre terroir et le climat de ce début d’année. Nous sommes impatients de vous l’offrir.